Introduction

Définitions et sphères développementales

Le développement humain peut être défini comme un processus de croissance et de différenciation d’un organisme vivant qui aboutit à la maturité et implique un ensemble de modifications biologiques, physiologiques et fonctionnelles qui se succèdent de la conception à la mort (Case-Smith & O’Brien, 2010; Office québécois de la langue française, 1984). Les habiletés acquises au cours du développement peuvent être réparties selon différentes sphères (Mulligan, 2003) :

  • Motricité globale
  • Motricité fine
  • Perception/cognition
  • Communication/langage
  • Socio-émotionnel (attachement, émotions, développement social)
  • Concept de soi et identité
  • Participation dans la communauté et tâches domestiques
  • Alimentation
  • Continence
  • Habillage
  • Soins personnels
  • Jeu

Il est toutefois à noter que ces divisions sont arbitraires et ne font pas l’objet d’un consensus à travers l’ensemble des ouvrages sur le développement de l’enfant. Les subdivisions ne sont pas étanches ou mutuellement exclusives d’autant plus que plusieurs habiletés impliquent l’intégration de différentes fonctions.

De la même façon, le développement humain peut être considéré selon différentes perspectives. La perspective longitudinale réfère à la séquence développementale pour chacune des sphères mentionnées précédemment. La perspective transversale implique la considération de l’ensemble des habiletés acquises à un âge donné dans toutes les sphères du développement (Case-Smith & O’Brien, 2010). Finalement, la perspective holistique permet de mieux comprendre l’influence des sphères entre elles et des différences individuelles en cours de développement.

Longtemps un caractère linéaire a été attribué au développement humain. Une telle conception était réductionniste en faisant fi de la complexité des interactions entre les différentes composantes du développement et des différences individuelles (McCartney & Philips, 2006). D’ailleurs, cette perception teinte, encore aujourd’hui, la croyance populaire, voire même le contenu et les méthodes d’enseignement actuels par lesquels on transmet la notion que le développement de l’enfant est surtout synonyme de séquences d’acquisition des habiletés dans les différentes sphères (Adolph, Robinson, Young, & Gill-Alvarez, 2008; McDevitt & Ormrod, 2008). Pourtant, il est maintenant clair d’un point de vue scientifique que le développement humain est un processus très complexe et dynamique, caractérisé à la fois par la continuité et le changement. Le développement humain étant multifactoriel, l’ensemble des facteurs possibles et leurs interactions doivent donc être considérés dans l’analyse de la trajectoire développementale d’un individu, particulièrement dans les cas déviants où une prise en charge peut être indiquée (Levine, Carey, & Crocker, 1999; McCartney & Philips, 2006).

Les prochaines sections abordent tout d’abord les différentes écoles de pensée puis enchaînent avec les grands principes à considérer dans le développement de l’enfant…… que certains concepts spécifiques utiles en thérapie. Une représentation schématique de l’ensemble de ces notions est proposée pour permettre une vue globale des éléments abordés dans ce module.